pour élèves .Des exercices de certain matière...


    interview avec une celebrité

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 74
    Date d'inscription : 15/03/2010
    Age : 19
    Localisation : Tunisie

    interview avec une celebrité

    Message  Admin le Mar 26 Juin - 11:39

    -Bonjour mes dames et monsieur dans un nouvel épisode de notre programme « des étoiles de la mémoire ». Aujourd’hui notre hôte est un humaniste, un homme d’affaire suisse, idéaliste, généreux puisqu’il a passé sa vie à se battre pour améliorer les conditions de vie de tous les autres. C’est l’un des fondateurs de la croix rouge donc c’est surement henri dunant.
    - Bonjour je suis très heureux d’accepter votre invitation et d’accorder cette interview.
    - Parlez-nous de votre jeunesse de vos rêves en quoi elle consiste ?
    - Bon! Depuis ma jeunesse je me souciais des autres... les démunis, les malades, les prisonniers. Pourtant je suivais en cela l’exemple de mes parents puisque mon père était un homme d’affaire et ma mère travaillait avec les pauvres et les malades et les préceptes du christianisme.
    - On dirait donc que ton désires de prendre soin des autres commençait depuis ton enfance mais comment t’est venue l'idée de constituer dans chaque pays des sociétés de secours consacrés pour assurer la sécurité des personnes?
    -En fait, la société que j’ai créée en Algérie souffre de la lenteur de l’administration coloniale. Pour faire avancer mon dossier je souhaite rencontrer Napoléon III en personne. En juin 1959, mon cabriolet traverse le nord de l’Italie et un soir près de Solférino, un village habituellement paisible je me retrouve soudain au milieu d’un champ de bataille. C’était les armées Française et Autrichienne qui s’affronte.
    -Et comment réagis-tu devant cette bataille et surement de voir tant d’hommes morts et de regarder une certaine amélioration des militaires blessés.
    - Sans commentaire, j’étais rempli d’horreur. A la tombée de la nuit, des milliers de soldats son morts, d’autres gisent ou blessés abandonnés sans soin sur le champ de bataille
    - Mais je pense qu’il se trouve des services de santé de chaque pays dont le but est de soigner les malades de leur propre armée.
    - Oui mais ces services sont débordé et impuissant.
    - Et quel est le choix que tu as commis à ce moment là : d’aller continuer ton voyage de rencontrer Napoléon III ou de rester et épauler ses malades.
    - c’est sur le deuxième d’ailleurs j’ai oubli tous mes projets et je pense à organisée le secours de toute urgence. Pour commencer j’ai improvisé un hôpital de fortune dans l’église du village.
    - c’est impossible, je veux dire que tu ne peux pas les venir en aide tout seul.
    - oui c’est sur les femmes du village et d’autres habitants sont venus en aide et comme ça nous avons commencé le travail les mourants et les blessés seront recueilli t soigné dans le calme.
    -nous venons de savoir que ce travail consiste en tous en des Principes et valeurs :
    l’Humanité, l’Impartialité, la Neutralité, l’Indépendance, le Volontariat, l’Unité et l’Universalité. Est-ce que c’est vrai ?
    -oui, tous les gens qui sont venu en aide ont soigné les soldats français et autrichien sans aucune distinction de nationalité… et inlassablement jour et nuit nous nous avons été occupés au chevet de la victime.
    -parlez nous de vos projet prochaines je pense que tu es vraiment touché de cet événement.
    -bon de mon retour en Suisse je suis resté honté par ce que j’ai vu. Je suis entrain d’écrire un livre intitulé « un souvenir de Solferino » et je pense qu’il sera publié en 1862
    - pourrez-vous nous informer des constituants ce livre.
    -il y propose de constitué dans chaque pays des sociétés de secours neutres et indépendantes dont le but serait de donner de soin en temps de guerre
    - c'est henri dunant qui aura fait figure du pionner car son esprit initiative va ouvert la voix vers le changement en faisant preuve d'humanité dans l'inhumanité de la guerre. Merci monsieur dunant j’ai bien apprécié le dialogue avec toi.
    -de rien c’est mon plaisir.
    -c’est notre épisode d’aujourd’hui. J’espère que vous avez bien l’apprécier. Le temps s’est passé très vite et je suis obligé de vous dire Au revoir et n’oubliez pas de Suivre nous dans le prochain épisode.

      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc - 9:44